servilité


servilité

servilité [ sɛrvilite ] n. f.
• 1542; de servile
Caractère, comportement servile, bas. bassesse, complaisance, obséquiosité. Servilité envers un supérieur.
Absence totale d'originalité. Il imitait « avec une servilité naïve, jusqu'à sa façon de s'habiller » (A. Hermant).

servilité nom féminin Littéraire. Esprit de servitude, de basse soumission : La servilité de son entourage. Exactitude trop étroite, excessive : Imiter avec servilité.servilité (citations) nom féminin René Crevel Paris 1900-Paris 1935 La Sorbonne, ce musée Dupuytren de toutes les servilités […]. Le Clavecin de Diderot Pauvert Tacite, en latin Publius (ou Caius) Cornelius Tacitus vers 55-vers 120 après J.-C. Servile en toute chose en vue de dominer. Omnia serviliter pro dominatione. Histoires, I, 36 Commentaire Il s'agit de l'empereur Othon qui, « pour devenir maître, se comportait en esclave ». Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski Moscou 1821-Saint-Pétersbourg 1881 À notre époque, tout homme comme il faut est et doit être lâche et servile. Mémoires écrits dans un souterrainservilité (synonymes) nom féminin Littéraire. Esprit de servitude, de basse soumission
Synonymes :
- obséquiosité
Exactitude trop étroite, excessive
Synonymes :

servilité
n. f. Fait d'être servile (personnes); caractère de ce qui est servile (sens 2 et 3).

⇒SERVILITÉ, subst. fém.
A. — [Corresp. à servile B] Soumission excessive, bassesse. Synon. obséquiosité. C'est sur l'ignorance bien plus que sur la servilité que sont fondés tous les despotismes (COUSIN, Philos. Kant, 1857, p. 379). La presse française d'obédience hitlérienne fut si basse, sa servilité si répugnante et ses mensonges si grossiers, que le bon sens des prisonniers en fit très vite justice et que finalement Paris-Soir, Les Nouveaux Temps, L'Œuvre et Le Petit Parisien servirent d'une excellente contre-propagande (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 138).
P. méton. Comportement qui manifeste cette soumission. Dans une démocratie accoutumée à toutes les servilités, celle des généraux-ministres réussit à scandaliser les avocats (BERNANOS, Journal curé camp., 1936, p. 1220). Un homme las qui avait rêvé jadis d'être un grand musicien, qui depuis quarante ans avec une servilité méprisante et lucide raclait son violon devant toutes les sortes de couples qu'organise la richesse (DRUON, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 80).
B. — [Corresp. à servile C] Caractère de ce qui n'a pas d'autonomie par rapport à un modèle, de ce qui manque d'originalité. Servilité naïve. Les Italiens, il est vrai, craignent les pensées nouvelles, mais c'est par paresse qu'ils les redoutent, et non par servilité littéraire (STAËL, Corinne, t. 1, 1807, p. 325). Le prestige de l'art rouennais incite à l'imitation, et c'est la région du nord qui cède le plus facilement à cette attraction (...). Ceci ne veut pas dire que les autres régions seront exemptes de cette servilité (G. FONTAINE, Céram. fr., 1965, p. 68).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1542 « caractère de ce qui est servile » (Dion historien, trad. Cl. DEROZIERS, 81a ds Rom. Forsch. t. 32, p. 162), rare jusqu'au XVIIIe s. 1740 (LE SAGE, Valise trouvée d'apr. BRUNOT t. 6, p. 1131, note). Dér. de servile; suff. -ité; cf. le lat. médiév. servilitas, -atis « servitude » dep. ca 1332 ds LATHAM. Fréq. abs. littér.:158. Bbg. GOHIN 1903, p. 273.

servilité [sɛʀvilite] n. f.
ÉTYM. 1542, mais rare jusqu'au XVIIIe; de servile.
1 Caractère, comportement servile (2.), bas. Bassesse, complaisance, humilité, obséquiosité; et aussi cabriole, courbette, génuflexion, prosternation; ployer, prosterner (se), ramper. || L'obéissance (cit. 3) n'est pas la servilité. || La déférence (cit. 5) ne doit pas devenir servilité. || Il y a dans l'adulation (cit. 1) une idée de servilité.
0 Chose singulière, les poètes ont du cœur, les savants proprement dits sont serviles et lâches. Quelle n'a pas été la servilité et la bassesse envers le pouvoir de M. Cuvier ! Elle faisait horreur même au sage Sutton Sharpe. Au Conseil d'État, M. le baron Cuvier était toujours de l'avis le plus lâche.
Stendhal, Vie de Henry Brulard, 24.
2 (V. 1760). Fig. Caractère servile (3.), sans originalité. || Imiter (cit. 2) avec une servilité naïve. Calquer. || Servilité d'une traduction, d'une adaptation.
CONTR. Liberté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • servilité — (sèr vi li té) s. f. 1°   Esprit de servitude, bassesse d âme. La servilité de son caractère. 2°   Terme de littérature et d arts. Exactitude servile, scrupuleuse à l excès. Une traduction qui a trop de servilité. •   Cette intéressante… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SERVILITÉ — s. f. Esprit de servitude, bassesse d âme. La servilité de son caractère le rend méprisable.   Il signifie aussi, en termes de Littérature et d Arts, Exactitude servile ou trop scrupuleuse. Cette traduction a trop de servilité …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SERVILITÉ — n. f. Caractère servile, bassesse d’âme. La servilité de son caractère le rend méprisable. Il signifie aussi, en termes de Littérature et d’Arts, Exactitude servile, trop scrupuleuse. Cette traduction est d’une servilité qui la rend illisible …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Servilité —          BORGES (Jorge Luis)     Bio express : Écrivain argentin (1899 1986)     «Les dictatures fomentent l oppression, les dictatures fomentent la servilité, les dictatures fomentent la cruauté ; mais le plus abominable est qu elles fomentent l …   Dictionnaire des citations politiques

  • Servilité —    см. Раболепие …   Философский словарь Спонвиля

  • platitude — [ platityd ] n. f. • 1694; de 1. plat 1 ♦ Caractère de ce qui est plat, sans originalité. ⇒ médiocrité. « Le monde est voué sans appel à la platitude, à la médiocrité » (Renan). ♢ UNE PLATITUDE. ⇒ banalité, fadaise. Débiter des platitudes. « une… …   Encyclopédie Universelle

  • obséquiosité — [ ɔpsekjozite ] n. f. • 1504 « obligeance, serviabilité »; repris déb. XIXe; de obséquieux ♦ Attitude, comportement d une personne obséquieuse. ⇒ platitude, servilité. « Poli jusqu à l obséquiosité » (Flaubert). « L obséquiosité du personnel lui… …   Encyclopédie Universelle

  • Le Livre des snobs — The Book of Snobs Le Livre des snobs (W. M. Thackeray, The Book of Snobs) Première de couverture de l édition originale …   Wikipédia en Français

  • Suétone (Vailland) — Pages immortelles de Suétone Auteur Roger Vailland Genre Essai Pays d origine  France Éditeur éditions Buchet Chastel …   Wikipédia en Français

  • GENOU — Le genou humain est une articulation de flexion extension, dont l’aspect robuste ne doit pas faire illusion. C’est une zone assez exposée aux traumatismes et relativement fragile. Du point de vue fonctionnel, sa pleine efficacité dépend de… …   Encyclopédie Universelle